Cartes anciennes

Drot d'hier et Dropt d'aujourd'hui : navigation sur le site è cliquer sur la page choisie dans le tableau ci-dessous

page d'accueil la Guyenne ou Guienne annuaire de sites offices de tourisme cartes et guides cartes anciennes Pays du Dropt photothèque
hier è Drot ou Dropt ? le Drot et l'Histoire les bastides les richesses la navigation le réseau routier les trains
aujourd'hui è le bassin du Dropt le patrimoine bâti les moulins un pays secret les paysages les gens d'ici pêche/braconnage
voir aussi  le  blog du Dropt : « le Dropt en question(s) » ou « les mystères du Dropt »

Un document de ce site marqué de la mention "Extrait Galllica/BnF" consiste en une partie, limitée à la vallée du Dropt, d'une carte de la bibliothèque numérique Gallica (Bibliothèque nationale de France).
Les visiteurs désireux de consulter l'intégralité d'une de ces cartes peuvent cliquer ici sur "carte entière" (immédiatement sous chaque cadre) ou se connecter au
site Gallica (le plus souvent, directement au fonds Bourguignon d'Anville). La recherche est facilitée par la donnée du nom de l'auteur et du titre de la carte qui figurent généralement dans le cartouche.

Pour accéder au choix de cartes, ouvrir un des menus ci-dessous (survol par le pointeur de la souris)


blanc
Guyenne barre Gaule chrétienne barre Divisions ecclésiastiques barre Cartes de Belleyme barre les Aquitaines barre Bordeaux barre

Voir aussi sur ce site : cartes anciennes « modernes » (fin XVIIIème et XIXème) et - sur cette page même - les nouveautés 2009 (immédiatement ci-dessous)

Nouveautés 2009

« Carte de la rivière du Drot, depuis le moulin du Cause jusques à Allemant-du-Drot » (vers 1730) (Catalogue Bn-Opale plus)

carte du Drot Carte sommaire sur carton, non attribuée, illustrée de nombreux dessins relatifs à la navigation du Drot : écluses et portes d'écluses (coupes, élévation),  bateau de 30 tonneaux (plan et coupes), bateau sur l'eau halé par des hommes, etc...

Le « moulin du Cause » (auj. moulin de Couzens) est situé près du « pont de Cause » actuel (à l'intersection du Dropt et de la RN21, au pied de Castillonnès). Le Drot n'a été navigable qu'en aval d'Aymet (auj. Eymet)
Dimensions : 3600 px x 940 px - 640 ko
Examen de la carte à la loupe =>  loupe

carte Drot

haut de page

Le Drot dans l'atlas de Trudaine (1745-1780) (Extrait Ministère de la culture et de la communication)

Atlas de Trudaine L'atlas dit « Atlas de Trudaine », est l'un des plus précis (beaucoup plus précis que les cartes de Cassini) concernant les routes et paysages de la fin du XVIIIe siècle.
La carte reproduite ici - portion de route entre Cauderot (auj. Caudrot) et Gironde (auj. Gironde-sur-Dropt) - est extraite de cet atlas :
« Généralité de Bordeaux n°12. Route de Bordeaux à Toulouse jusqu'à l'extrémité de la Généralité.»
Sur cette carte, "Le Drot rivière" se jette dans la Garonne entre Le-Pas-St-Georges et Casseuil (auj. l'embouchure du Dropt se situe à Caudrot)

TRUDAINE, Daniel-Charles (intendant des finances - directeur des Ponts et Chaussées)

Glossaire : Généralité

voir la carte (1380 px x 700 px - 280 ko)

( Aller sur le site www.culture.gouv.fr pour voir la carte entière)

haut de page

La vallée du Drot

Le Drot en Guienne et Guascogne (1650) (Extrait Galllica/BnF)

Guienne et Guascogne Pays de Guienne et Guascogne arrosés par le Drot (graphie du 17ème siècle) : 
          Agenois, Perigort, Bazadois


Situation du Dropt par rapport à ces pays : 

- de Monpazier à la Sauvetat, zone frontière entre Périgord et Agenais   

- de la Sauvetat à Duras, en Agenais 

- en aval de Duras, en Bazadais 

Glossaire : gouvernement
voir la carte (extrait 875x559 pixels - 104 ko)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Le Drot de Capdrot à Caudrot (1733) (Extrait Galllica/BnF)

Guienne et Guascogne         Dédicace au Roy Louis XV :

Dressé sur les Mémoires et Nouvelles Observations de Messieurs de l'Académie Royalle des Sciences
Par son très humble et très obéissant très fidèle Sujet et Serviteur 
          Bernard Antoine Jaillot 
   Géographe Ordinaire de sa Majesté


A Paris, Quay des Grands Augustins avec Privilège

                    1733

Glossaire : gouvernement
voir la carte (1077 px x 372 px - 92 ko)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

Autres cartes anciennes de Guienne (province, gouvernement, généralités, départements) : aller page « Guyenne »

haut de page

La vallée du Drot, frontière naturelle entre les diocèses d'Agen et de Sarlat

La vallée du Dropt, de la source à la Sauvetat, figure sur les cartes du diocèse d'Agen et sur celles du diocèse de Sarlat,  diocèse détaché de l'évêché de Périgueux en 1317 par le Pape Jean XXII.

Le Drot à la frontière Nord du diocèse d'Agen (Extrait Galllica/BnF)

Eslection d'Agen Cartographe : Nicolas Sanson (1600-1667)
Edition : 1679

Le cartouche rappelle le peuple Gaulois qui occupait l'Agenais : les Nitiobriges

Remarquer sur la carte les échelles utilisées, en particulier la "lieue d"une heure de chemin ..."

Glossaire :
Evesché, Senechaussée, Eslection, Archiprestré
voir la carte (1470 px x 804 px - 147 ko)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Le Dropt à la frontière Sud du diocèse de Sarlat (1) (Extrait Galllica/BnF)

Diocèse de Sarlat Cartographe : Jean Tarde (1561 - 1636)
Edition : Amsterdam 1625
Levé du début du XVIIe siècle


La graphie des noms de lieux traduit la transcription directe à partir de la langue d'oc de l'époque : Machari (Macaire), Nazari (Nazaire), Marti (Martin), Gregori (Grégoire), etc...
Le patois d'aujourd'hui emploie exactement les mêmes mots que ceux utilisés il y a près de quatre siècles !

Le canton actuel de Castillonnès dépendait en grande partie du diocèse de Sarlat (du diocèse d'Agen aujourd'hui )
voir carte (1756 px x 636 px )

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Le Dropt à la frontière Sud du diocèse de Sarlat (2) (Extrait Galllica/BnF)

 Evesché de Sarlat Cartographe : Nicolas Sanson (1600 - 1667)
Edition : 1718 (environ)
Levé de la fin du XVIIe siècle


Le cartouche rappelle le peuple Gaulois qui occupait le Périgord  :   les Petrocores ou Petrocorii.

Glossaire : Evesché, Eslection, Archiprestré
voir carte (1774 px x 627 px - 135 ko)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Le Drot en Bazadais (1759) (Extrait Galllica/BnF)

le Bazadois Partie septentrionale du Bazadais :

Le Drot coule dans la partie du Bazadais qui s'étendait rive droite de la Garonne jusqu'à la Dordogne (aujourd'hui le Haut Entre-deux-Mers).
Historiquement, le peuple Gaulois des Vasates (ou Vocates)  occupait le Bazadais, qui sera inclus en totalité par les Romains dans la Novempopulanie (en gros, le triangle limité par l'Océan, les Pyrénées  et la Garonne).
La Novempopulanie sera envahie par les Vascons et deviendra la Gascogne.

Glossaire : gouvernement

voir la carte (796 px x 961 px - 127 ko)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

La vallée du Drot en Gaule chrétienne :

    1 - Aquitaine Seconde (carte publiée en 1718 -  J.B Nolin) (Extrait Galllica/BnF)

Aquitaine Seconde ecclésiastique

Gaule chrétienne : Aquitaine seconde, province de Bordeaux

La haute vallée du Drot limite approximativement la partie Sud du diocèse de SARLAT et la partie Nord du diocèse d'AGEN (le diocèse de Sarlat a été détaché du diocèse de Périgueux par le Pape Jean XXII en 1317).
La région de Duras est entièrement en diocèse d'Agen.
La basse vallée du Drot (pays des Vasates, auj. Haut Entre-deux-Mers) se situe dans la province ecclésiastique d'Auch (voir carte suivante).
Le Drot n'est pas identifié sur cette carte; les cités de Duratium (Duras) et Lauzunum (Lauzun) permettent toutefois de le localiser.
La carte situe les abbayes : O.S.B ordre de St-Benoît (Bénédictins), O.Cist ordre de Citeaux (Cisterciens).

voir la carte (792 px> x 705 px - 255 koctets)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

2 - Aquitaine Troisième ( Novempopulanie) (carte publiée en 1716 -  J.B Nolin fils) (Extrait Galllica/BnF)

Aquitaine Troisième

Gaule chrétienne : Aquitaine troisième, province ecclésiastique d'Auch

La basse vallée du Drot (Haut Entre-deux-Mers) est située dans le diocèse des Vasates (capitale Cossia, auj .Bazas), province ecclésiastique d'Auch. Ce diocèse s'enfonce en forme de coin dans la province ecclésiastique de Bordeaux (Provincia Burdigalensis).
La carte situe les abbayes : O.S.B ordre de St-Benoît (Bénédictins), O.Cist ordre de Citeaux (Cisterciens) : Blasimon, St-Ferme, etc...

Le Drot est identifié par la forme latine de son nom : Drotus amnis ("la rivière Drot")

voir la carte (842 px x 548px - 167 koctets)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Carte de Guyenne

par Pierre de Belleyme(1747 - 1819)

Pierre de Belleyme, Ingénieur géographe du Roi, dresse sa première carte détaillée en 1783. Il deviendra Chef de la Division topographique aux Archives de France.
        La " carte de Belleyme " comprend 35 feuilles entières de format 90 x 56 cm et 16 demi-feuilles de format 45 x 56 cm, à l'échelle de "2 lignes pour 100 toises" (soit environ 1/43 200), double de l'échelle des cartes de Cassini (1/86 400). Elle couvre l'étendue de la Guyenne de l'époque, c'est à dire - en gros - les départements de la Gironde, de la Dordogne, des Landes et du Lot-et-Garonne.
        Sont présentées ici, les parties des feuilles 28, 29, 35, 36 et 37 correspondant à peu près au bassin versant du Dropt. Chaque partie de feuille a été scindée en deux (Est et Ouest) pour diminuer le temps de téléchargement (la taille des fichiers est néanmoins supérieure à 1 Mo, mais la qualité des cartes mérite un peu de patience...).
         Ces cartes (ainsi que les cartes relatives à la partie Sud du Lot-et-Garonne) peuvent être consultées dans leur intégralité sur le site des archives départementales d'Agen.

Consultation des parties relatives à la vallée du Dropt : Cliquer sur la zone choisie

  28 Ouest 28 Est 29 Ouest 29 Est 35 Ouest 35 Est 36 Ouest 36 Est 37 Est Image réactive

haut de page

Extraits de la carte de Belleyme : les gros bourgs de la vallée

la bastide de Sauveterre-de-Guyenne la bastide de Monségur Duras et son château la bastide d'Eymet la bastide de Miramont
Sauveterre Monségur Duras et le château Eymet Miramont-de-Guyenne

Cliquer sur l'image choisie pour obtenir un agrandissement

la village médiéval d'Issigeac Lauzun et son château la bastide de Castillonnès la bastide de Miramont
Sauveté d'Issigeac Lauzun Castillonnès Villeréal

Curiosités (Cliquer sur l'image choisie pour obtenir un agrandissement)

Castelmoron d'Albret - Carte de Belleyme Roquepine - ancienne bastide
Castelmoron d'Albret Roquepine

haut de page

L'Aquitaine

L'Aquitaine et la Table de Peutinger

Table de Peutinger
La table de Peutinger est l'ancêtre des cartes routières. Elle représente schématiquement les principales routes de l'Empire Romain.
C'est une reproduction de la fin du XIIème siècle d'une copie réalisée vers 350 dont l'original est plus ancien. Cette carte a été découverte au début du XVIème siècle à Worms et confiée à Konrad Peutinger qui la publia.
L'estuaire de la Gironde est représenté en foncé (on peut lire -difficilement - "sinus aquitanicus" c'est à dire "la baie d'Aquitaine").
Les doubles tours représentent une étape importante : on reconnaît ici Burtegalo (Bordeaux), Vesonna (Périgueux), Aginnum (Agen), etc...
Les tracés rouges représentent les routes avec, en chiffres romains, les distances en milles (1mille romain = 1478,5 m)
Sont mentionnées des peuplades importantes : Bituriges, Cadurci (région de Cahors), etc...

haut de page

L'Aquitaine dans la  Gaule de Ptolémée (2ème siècle) : carte de Gérard Mercator (1512-1594) publiée en 1578 (Extrait Galllica/BnF)

carte de Ptolémée Claude Ptolémée  (87 - 150), astronome, mathématicien et géographe Grec. Auteur d'une géographie qui a fait autorité jusqu'au Moyen - Âge et à la Renaissance. 
La lecture attentive de la carte réserve des surprises : Aginnum (Agen) et les Nitiobriges, Vesunna (Périgueux) et les Petrocorii,  sur les bords de la Loire (Liguris flumen); Cossium (Bazas), rive droite de la Garonne (Garumna), etc...

L'Aquitaine est limitée par la Loire  et la province "Narbonnaise"  (Narbonensis Gallia).
voir la carte (596 px x 606 px - 90 ko)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

L'Aquitaine dans Gallia Novella (1481-1482) - Claude Ptolémée (2ème s. apr. J.C) cartographe, F.Berlinghieri traducteur (Extrait Galllica/BnF)

Gallia Novella L'une des premières cartes modernes de la France

La carte est extraite d'une édition incunable de la Géographie de Ptolémée traduite en italien et mise en vers par Francesco Berlinghieri.
Cette édition est la première à intégrer quatre modernæ tabulæ, dont celle de la France, dressée en fonction des connaissances contemporaines.
(source BnF)

La partie reproduite ici (un grand quart sud-ouest de la France), est limitée au Nord par la Loire, à l'Est par le pays des Arvernes et au Sud par les monts Pyrénées.
voir la reproduction (1022 px x 768 px - 190 ko)
r

Voir la carte entière avec outil zoom sur le site Gallica/BnF

haut de page

L'Aquitaine dans la  Gaule de Oronce FINE (1494-1555) (Extrait Galllica/BnF)

carte d'Oronce FINE Première carte de France imprimée

Oronce FINE, mathématicien et cartographe français. Auteur de la première carte de France  dressée et publiée en France même (1525).
Par certains traits, cette carte se rattache aux cartes issues de la Géographie de Ptolémée mais les contours en sont nettement améliorés.

Par ailleurs, Fine fait cohabiter toponymes anciens et modernes " afin de satisfaire à ceulx qui se délectent à lire les anciennes histoires de la dicte Gaule"
(source BnF)
voir la carte (735 px x 620 px - 146 ko)

Voir la carte entière (affichage mosaïque) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Les Aquitaines au temps d'Auguste, Empereur (carte publiée en 1658) (Extrait Galllica/BnF)

les Aquitaines au temps d'Auguste L'ancienne Gaule :

deux parties : la Gaule chevelue 
                      la Gaule porte-braies (la Narbonnaise)
quatre régions : Belgique, Celtique ou Lyonnaise, Aquitaine, Narbonnaise
dix-sept provinces, dont 3 pour l'Aquitaine : 
Aquitaine première
(métropole Bourges) 
Aquitaine seconde (métropole Bordeaux), 
Aquitaine troisième, qui deviendra Novempopulanie, (métropole Eauze)
cent peuples : voir le tableau
des pays d'Aquitaine et le tableau des peuples d'Aquitaine


La vallée du Drot  :

se situe en Gaule chevelue, 
moitié amont en Aquitaine seconde, peuplée de Nitiobriges et de Petrocorii,
moitié aval en Aquitaine troisième, peuplée de Vasates.
voir la carte (960 px x 916 px - 165 ko)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Bordeaux, capitale de l'Aquitaine

La cité de Burdigala originelle (gravure)



Burdigala Auteur et date de la gravure non donnés.
Remarquer les murs de "la première ville de Bordeaux" , "les fossés" rappelant les rivières coulant au cœur de la cité, "le château du Hâ" (réduit aujourd'hui à ses deux tours), quelques "portes" (Dijeaux, St-Germain, Salinières, etc..), "le château Trompette" (deux forts successifs aux XVe et XVIIe siècles) définitivement rasé en 1818 (auj. place des Quinconces), etc... En dehors des murs l'Église St-Seurin et les ruines du Palais Gallien (seul monument gallo-romain visible aujourd'hui à Bordeaux), la "chapelle des Chartreux" aujourd'hui dans le quartier des Chartrons.
voir l'image agrandie  (2445 px x 1784 px - environ 900 ko)

haut de page

Fortifications de la ville de Bordeaux (1653)


fortifications Plan de la ville de Bordeaux avec "ses vielles et nouvelles fortifications", publié en 1653. Géographe : Pierre Duval (1619-1683).

La carte entière (36cm x 49,5cm) comporte une partie "Coste de Gascogne" de Baïone à Biscarosse.

Remarquer, au cœur de la cité, les rivières du Peugue et de la Devèze, de tout temps sources de difficultés.
voir le plan (1264 px x 936 px - environ 600 ko)

Voir la carte entière (Coste de Gascogne et plan de la ville de Bordeaux) avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Bordeaux au XVIIIème siècle (1755), par les Sieurs Santin et Mirail


 
Bordeaux au 18ème siècle Plan levé par les ordres de M. de Tourny, Intendant de la Généralité.

Sur la carte entière (97,5 cm x 127 cm) le plan proprement dit est encadré de gravures : porte de l'Archevêché (1609); porte des Capucins (1746); porte et place de Bourgogne (1755); porte d'Aquitaine (1755); portail de l'Église paroissiale de St Michel (1558); portail de l'Église de la Maison professe des Jésuites (1676); porte de Caillau (1494); vue du Palais Galien ; galeries du Jardin Public (1753-54); clocher de St Michel ; porte Tourny (1745); place Royale (1730-54); porte Royale (1750); clocher de Pey Berland (1440); porte Dijeaux (1748); portail de l'Église Cathédrale (1400); portail de l'Église des Jacobins (1707).

La porte Royale, la porte Tourny et la porte Dauphine seront démontées pendant la Révolution.
voir le plan (4000 px x 2864 px - environ 4.5 Mo)

Voir la carte entière avec outils (zoom, main, sélection, etc...) sur le site Gallica/BnF

haut de page

Voir aussi sur ce site : cartes anciennes « modernes » (fin XVIIIème et XIXème)

meteo du jour en vallée du Dropt pour m'envoyer un message => cliquer sur l'icône
météo du jour Contact

logo Yahoo!
Valid CSS! Valid XHTML 1.0!